Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Toute l'actualité

Le Professeur Jacques Fame Ndongo, Ministre camerounais de l’Enseignement supérieur a procédé, dans l’après-midi du vendredi 5 janvier, au lancement officiel de la 8e promotion du Master II en propriété intellectuelle.

C’était au cours d’une cérémonie tenue au siège de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI), en présence d’un parterre de personnalités dont des membres du corps diplomatique, des universitaires, des mandataires agréés, de même que des 25 auditeurs de cette promotion 2017-2018.

Autour du ministre Fame Ndongo, on notait la présence du Directeur général de l’OAPI, du représentant de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) et de celui de l’Université de Yaoundé II, et l’Ambassadeur du Japon au Cameroun.

Une cérémonie brève mais dense, occasion pour Fame Ndongo d’inviter les auditeurs à s’arrimer à la compétence et à la compétitivité pour attester de la qualité des enseignements qu’ils auront à recevoir. Pour sa part, Monsieur Denis L. Bohoussou, Dg de l’OAPI, n’est pas passé par quatre chemins pour affirmer, s’adressant aux auditeurs, « Vous êtes désormais des messagers de la propriété intellectuelle dans nos Etats membres et au-delà. ».

En rappel, c’est le 18 mars 2010 qu’est signé à Yaoundé, sous la supervision du Pr Fame Ndongo, Chancelier des ordres académiques, un accord tripartite entre l’OAPI, l’OMPI et l’Université de Yaoundé II, en vue de la mise sous pied d’un cursus académique sanctionné par un diplôme de Master II en propriété intellectuelle. Cette formation de haut niveau intéressent les ressortissants des pays membres de l’OAPI et ceux d’ailleurs et mobilise un corps enseignant international.

L’Académie de Propriété Intellectuelle Denis Ekani de l’OAPI sert de cadre à ce programme qui vise à doter les administrations publiques et privées des cadres compétents sur les questions de propriété intellectuelle en rapport avec le développement.

Le présidium de la cérémonie de lancement

Allocution de circonstance de M. Kunio Okamura, ambassadeur de la République du Japon

Tenue du comité directeur du Master II pour l’année  académique 2017-2018, avec la participation de M. Bdioui Mohammed Abderaouf, représentant du Directeur général de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) et Pr Ebana Mvogo, représentant du recteur de l’université de Yaoundé II empêché

Photo de famille avec les autorités au terme de la cérémonie

Les autorités face à la presse

Le Conseil d’Administration de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) a tenu sa 57ème session ordinaire à Niamey du 4 au 11 décembre 2017, sous la présidence de Monsieur Malam Zaneidou AMIROU, Ministre de l’Industrie de la République du Niger.

D’importantes décisions ont été prises au cours de cette session dont  notamment :

  • l’adoption du plan stratégique de l’OAPI pour la période 2018-2022 ;
  • l’adoption d’un nouvel organigramme ;
  • l’adoption d’un nouveau Règlement financier ;
  • l’adoption des états financiers de l’exercice clos au 31 décembre 2016 arrêtés comme suit :

- Total actif ou total passif         22 160 498 421 FCFA

Résultat net                                1 185 774 008 FCFA

Réserves libres                        1 185 774 008 FCFA

  • l’adoption du budget de l’exercice 2018, arrêté comme suit :

- Produits                                        8 159 638 289 FCFA

- Charges                                         7 765 206 971 FCFA

- Résultat net prévisionnel                394 431 318 FCFA

- Investissements                           2 301 210 000 FCFA

  • l’élection, en qualité de Président du Conseil d’Administration de l’OAPI, du Ministre de l’Industrie et de la Petite et Moyenne Industrie de la République du Sénégal ;
  • l’élection, en qualité de Vice-président du Conseil d’Administration de l’OAPI, du Ministre du Développement industriel, commercial et la promotion du secteur privé de la République du Tchad.

Le Conseil a pris acte du nouveau logo de l’OAPI.

A l’occasion de sa 57ème session, le Conseil d’Administration de l’OAPI a choisi Dakar, la Capitale de la République du Sénégal, pour abriter les travaux de sa 58ème session ordinaire, dans la première quinzaine du mois de décembre 2018.

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Niamey, la capitale de la République du Niger, abrite du 4 au 11 décembre 2017, les travaux de la 57ème session ordinaire du Conseil d’Administration de l’Organisation Africaine de Propriété Intellectuelle (OAPI).

Comme de tradition, ce conseil va connaitre deux articulations, à savoir :

  • La réunion des Experts du Conseil d’Administration, Responsables des Structures Nationales de Liaison avec l’OAPI (SNL), du 4 au 8 décembre 2017, à l’Hôtel Sahel;
  • La réunion des Ministres (Administrateurs de l’OAPI), le 11 décembre 2017, au Palais des Congrès de Niamey.

La 57ème session du Conseil d’Administration sera présidée par Monsieur Mallam Zaneidou AMIROU, Ministre de l’Industrie du Niger, Président en exercice du Conseil d’Administration de l’OAPI.

De nombreuses questions d’importance sont inscrites à l’ordre du jour, notamment :

  • L’examen du Plan stratégique de la Direction générale 2018 – 2022 ;
  • L’état d’avancement de la deuxième phase du Projet d’Appui à la Mise en place des Indications Géographiques (PAMPIG 2) dans les Etats membres de l’OAPI ;
  • L’état d'avancement de la ratification de l’Accord de Bangui révisé
  • L’adoption des états financiers de l’exercice 2016 ;
  • L’examen du projet de budget de l’exercice 2018.

Le siège de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) a servi de cadre, du 25 au 30 Octobre 2017, à la tenue d’une session de la Commission Supérieure de Recours (CSR).

Cet organe juridictionnel est chargé de statuer sur les recours formulés par les titulaires de droit contre les décisions du Directeur général de l’OAPI relatives aux titres de propriété industrielle.

Le collège des magistrats, membres titulaires de la CSR était composé de MM. Mai Moussa El Hadji Bachir du Niger (président), Amadou Mbaye Guisse du Sénégal et Hyppolite Tapsoba du Burkina Faso, membres. Par ailleurs, Monsieur Maurice Batanga, directeur des affaires juridiques, de la cooperation et des questions émergentes représentait le Directeur général, tandis que Madame Solange Afana en assurait le secrétariat.

C’est la deuxième session de l’an qui se tient dans les locaux de l’auguste cour au siège de l’OAPI à Yaoundé. Dix-huit affaires étaient inscrites au rôle contre douze à la session précédente, dont neuf renvoyées à la prochaine session.

Au final, la cour a rendu neuf décisions, dont cinq décisions du Directeur général confirmées, une autre annulée, un désistement d’un recourant et deux affaires déclarées sans objet par la cour.

Consulter les décisions de cette deuxième session de l’année 2017.