Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Les magistrats mieux outillés

L’atelier sous-régional de formation au respect des droits de propriété intellectuelle à l’intention des magistrats des Etats membres de l’OAPI et du Royaume du Maroc  s’est achevé le vendredi,  26 janvier 2018 au siège de l’OAPI à Yaoundé.

Conjointement organisé par l’OAPI, l’INPI France, l’OMPI et l’OMPIC, cet atelier a permis à une trentaine de participants de se perfectionner à l’identification des atteintes aux droits de propriété intellectuelle, mais également de se familiariser aux différents types de sanctions tant civiles que pénales pouvant être convoquées le cas échéant .

La cérémonie  de clôture y relative était présidée par monsieur MohamadouLaminou représentant du Ministre d’Etat, Ministre de la Justice et Garde des sceaux. Au cours de cette cérémonie, à l’invitation du Directeur Général de l’OAPI, M. Bohoussou, le public s’est senti honoré de la présence du Sénateur français Bernard Yung, une sommité mondiale dans la défense des droits de propriété intellectuelle.

Le Sénateur Yung dont la dernière visite à l’OAPI remonte à l’année 1978, est le Président national du Comité anti-contrefaçon en France.

Les mots n’ont pas manqué à  monsieur Adil El Maliki, Directeur Général de l’OMPIC, tout comme à monsieur Séry-Koré, Directeur du Bureau Afrique, Représentant du Directeur Général de l’OMPI, pour dire tout le bien qu’ils pensent du Sénateur, en raison de sa contribution majeure aux questions de propriété intellectuelle dans le monde.

En clôturant cet atelier, le Représentant du Ministre de la Justice du Cameroun a émis le vœu que les magistrats ainsi outillés aux droits de la propriété intellectuelle, puissent désormais en faire une application intelligente au quotidien.

Présidium cérémonie de clôture. De g. à d. MM. Adil El Maliki, Denis Bohoussou, MohamadouLaminou, Sénateur Yung et Marc Sery-Koré.

Photo de famille à la clôture de l’atelier