La 58ème session ordinaire du Conseil d’administration de l’OAPI marque une étape décisive dans la mise en œuvre du plan stratégique 2018-2022 de l’institution, en raison entre autres des résolutions pertinentes qui y ont été adoptées.

A ce sujet intéressons-nous à la résolution qui adopte la stratégie de mise en place d’un système d’information stable et performant à l’OAPI.

Cette stratégie est pensée dans un contexte marqué par l’économie numérique avec la digitalisation des services devenue la norme. Un contexte qui malheureusement contraste avec le retard pris au niveau de l’Organisation. La vétusté de l’outil de production et une faible pénétration des nouvelles technologies dans le système OAPI sont autant de faiblesses à corriger.

Il sera question dans les prochaines années, de mettre à niveau le réseau informatique et les équipements de télécommunication, de déployer des applications appropriées tout en rendant possible  l’accessibilité du système d’information de l’extérieur sans pour autant mettre à mal la sécurité informatique. En somme, il sera question de maximiser l’apport des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans la poursuite de la réalisation des missions de l’Organisation.

A travers cette action, l’Organisation se fixe pour objectifs de simplifier la procédure de traitement des dossiers, réduire les coûts de production, accroître la productivité du personnel, créer de meilleures conditions pour sécuriser le patrimoine archivistique, donner aux usagers une meilleure lisibilité des opérations en cours et fluidifier le mécanisme d’échange de données avec les partenaires institutionnels.

Faire de l’OAPI une organisation moderne et performante au service du développement des Etats commande cette nécessaire transformation de tout le système de production et d’information de l’Organisation. La satisfaction des usagers et la capacité de l’OAPI à répondre aux attentes des Etats membres se feront à ce prix.