Actualité

Actualité

 

 

Dans le cadre du projet de renforcement et de promotion du système de protection des Obtentions Végétales (projet PPOV), une réunion d’échanges s’est ouverte ce lundi 26 août 2019 dans les locaux de l’OAPI. Prévue pour durer cinq jours, elle vise principalement à identifier les besoins de l’OAPI en matière d’examen de nouvelles variétés végétales et d’améliorer les performances de l’Organisation pour ce qui est du traitement des demandes de certificat d’enregistrement d’obtention végétale.

Présidée par Hamidou Koné, Directeur des Systèmes d’information et de la Publication, cette réunion de travail qui permettra l’évaluation du système de traitement des Obtentions Végétales de l’OAPI, connait la participation de deux experts : M. Jens WEGNER, Expert technique Espèces ornementales et fruitières de l’Office Communautaire de Variétés Végétales (OCVV) et Mme Hend MADHOUR, Expert de l'Union internationale pour la protection des obtentions végétales (UPOV).

Ces échanges vont s’achever par une formulation de propositions à l’attention de l’OAPI, de même qu’un atelier de restitution.

Le lancement officiel du processus de reconnaissance de l’ananas dit La baronne de Guinée a eu lieu ce 05 août 2019 à Conakry. C’était au cours d’une cérémonie présidée par Monsieur Tibou Kamara, le Ministre d’État, Ministre de l'industrie et des Petites et Moyennes Entreprises en présence du Secrétaire général du Ministre de l’Agriculture, du Directeur Général Adjoint de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) et de la représentante de l’Agence Française de Développement (AFD).

Une cérémonie principalement marquée par une conférence inaugurale et des allocutions.

Ce qui se dégage de toutes ces communications, c’est l’engagement pris par les parties à œuvrer pour un bon aboutissement du processus d’érection de ce produit de qualité des terroirs guinéens en Indication géographique protégée (IGP) à l’OAPI.

Le processus de reconnaissance de l’Ananas Baronne de Guinée en Indication Géographique Protégée s’inscrit dans le cadre de la deuxième phase du Projet de Mise en Place des Indications Géographiques dans les Etats membres de l’OAPI (PAMPIG II) mené par l’OAPI, avec le soutien de l’Agence Française de Développement (AFD).

Il faut rappeler que la phase 1 du PAMPIG, pour ce qui est de la Guinée, avait permis la labélisation du café Ziama Macenta en IGP.

Après le lancement du processus de reconnaissance du café rouge du Cameroun, de la Baronne de Guinée, les prochaines étapes sont la Côte d’Ivoire avec l’Attiéké des Lagunes et des Pagnes Baoulés, le Bénin avec l’ananas pain de sucre.

Une délégation de l’Association des mandataires agréés (AMOAPI) s’est rendue ce 07 août 2019 au siège de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI). La délégation conduite par Me Françoise Ekani sa présidente, est venue rendre une visite de courtoisie à Monsieur le Directeur général de l’OAPI afin de lui faire un compte-rendu des états généraux de cette association qui se sont tenus les 05 et 06 août 2019 à Yaoundé, la capitale du Cameroun.

Monsieur Hamidou Koné, Directeur des systèmes d’information et de la publication, qui représentait le Directeur général, a dit à ses hôtes tout l’intérêt que l’Organisation porte à leur association et s’est félicité de ce que la question du positionnement des professionnels de la propriété industrielle qu’ils sont, dans le système de la propriété intellectuelle de l’OAPI ait été au centre de leurs discussions. Selon lui, cela renseigne à suffisance de la capacité d’anticipation de ces professionnels face aux mutations de l’environnement de leur métier. Les mandataires se sont promis de mettre à la disposition de l’OAPI le document de synthèse de leurs travaux.

En rappel, les mandataires sont des professionnels dont le rôle est essentiel dans la relation entre l’OAPI et les usagers, notamment ceux résidant hors de l’espace OAPI.

La délégation de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) conduite par Jean-Baptiste WAGO, le Directeur général adjoint (DGA) a été tour à tour reçue en audience dans la matinée du lundi 05 août 2019 à Conakry (Guinée) par le Ministre de l’Industrie et des PME, en présence du Secrétaire général dudit ministère. Au menu des discussions, le plan d’actions de reconnaissance et de promotion de la Baronne de Guinée, tout comme l’appui et le renforcement de la filière Café Ziama Macenta. Les échanges ont permis de mesurer le grand intérêt que les deux parties portent sur la promotion des produits de qualité des terroirs guinéens.

La délégation s’est ensuite rendue au ministère de l’Agriculture où l’y attendait le Secrétaire général du Ministère. A chacune de ces étapes, le DGA s’est fait le devoir de remettre à ces autorités, au nom du Directeur général, le document relatif aux études sur la structuration et la commercialisation du café Ziama Macenta.

Ces deux audiences ont eu lieu en prélude à la cérémonie de lancement officiel du processus de reconnaissance de la Baronne de Guinée en Indication Géographique Protégée, prévue pour l’après-midi du 05 août 2019.

Page 86 sur 102
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. Cookie policy. I accept cookies from this site. Agree