Développement Agricole : le Niger mise sur les nouvelles variétés végétales

« Sensibiliser les acteurs privés et publics de la filière agricole sur les mécanismes de protection et de valorisation des variétés végétales et leur intérêt pour le développement agricole de leur pays », c’est l‘objectif du séminaire national qui s’est ouvert le mercredi 25 août 2021 à Niamey au Niger.
Ce sont trois jours d’échanges fructueux à l’initiative de l’OAPI avec le soutien financier de l’union Européenne et de l’Organisation des Etats d’Afrique, des caraïbes et du pacifique (OEACP) organisés dans le cadre de l’implémentation du projet PPOV au sein de ses Etats membres, qui seront animés par les experts des organisations partenaires au projet notamment : l’UPOV (Union internationale pour la Protection des Obtentions Végétales), l’OCVV (Office Communautaire des Variétés Végétales), le GEVES (Groupe d’Etude et de Contrôle des Variétés et Semences), le NAKTUINBOUW, le SEMAE.
Les travaux connaissent également la participation des centres de recherches agricoles africains notamment celui du Niger (INRAN), de la Côte d’Ivoire (CNRA) et des organisations semencières telles que l’Association Africaine du commerce des semences (AFSTA), le Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricoles (CORAF).
Dans son discours, les remerciements de M. Vladimir MEZUI ONO représentant du Directeur Général de l’OAPI sont allés à l’endroit des autorités nigériennes et de l’Agence Nationale de la propriété Industrielle et de la promotion de l'innovation (AN2PI), Structure Nationale de Liaison avec l’OAPI, qui malgré le contexte difficile actuel dû à la pandémie de la covid-19, ont facilité la tenue de ce séminaire.
L’objectif étant de dynamiser le système de Protection des Obtentions Végétales afin de stimuler la productivité agricole locale et permettre aux consommateurs finaux d’obtenir des produits de qualité. Cette action passe par la nécessité de garantir l’accès à l’innovation par la recherche, de favoriser une plus grande disponibilité de semences performantes pour satisfaire les besoins des agriculteurs. Il s’agit également d’encourager l’utilisation stratégique de la PI pour assurer aux obtenteurs protection et compétitivité sur le marché.
La rencontre se poursuivra avec des partages d’expériences qui contribueront à montrer les avantages du système de protection des obtentions végétales, comme un atout majeur pour une productivité agricole diversifiée.

 

Newsletter