Actualité

Actualité

 

 

L’OAPI a pris part le mercredi 12 octobre 2022 à Douala (Cameroun) à la cérémonie de clôture du projet d'amélioration de la qualité sanitaire et phytosanitaire du Poivre de Penja, pour son accès aux marchés internationaux.
Mis en place par le fonds pour l'application des normes et le développement du commerce Standards and Trade Développement Facility (STDF), ce projet vise à permettre à ce produit d’exception de franchir les barrières commerciales et répondre aux normes en vigueur en matière de Commerce International, notamment, après son enregistrement en mars 2022 comme IGP dans l’Union Européenne.

Il convient de souligner que l’OAPI, qui a été membre du Comité de pilotage de cet important projet qui a duré trois ans, était représentée par Madame DJONDA Marie Bernadette.

Cette dernière a également pris part à la table ronde qui a suivi, au cours de laquelle les participants ont passé en revue les défis et opportunités liés à la filière Poivre de Penja, en vue de parvenir à une feuille de route pour capitaliser les acquis et assurer la pérennisation du projet, tout en mettant l’accent sur la recherche de financement.

Les journées portes ouvertes organisées en marge ont permis aux visiteurs de toucher du doigt, grâce à la présence des producteurs, les pratiques et le savoir-faire permettant d’obtenir cette épice de renommée internationale.

« Transformez votre propriété intellectuelle en argent !! commercialisez votre propriété intellectuelle » un thème taillé sur mesure pour les PME des états membres de l’OAPI, à l’intention desquelles ce webinaire a été organisé ce jeudi 06 octobre 2022.
Les quarante de participants connectés ont pu être éclairés sur les différents moyens permettant de créer de la valeur ajoutée a leurs entreprises grâce aux actifs de Propriété Intellectuelle (PI), à la lumière du partage de l’expérience du Canada par Mesdames Caroline LEFEVBRE et Saida AOUIDIDI de l’Office de Propriété Intellectuelle du Canada (OPIC) ainsi qu’une comparaison des deux systèmes à savoir celui en vigueur à l’OPIC et le système OAPI.
Les instruments juridiques les modèles de documents type pour les cessions de licence et autres procédures ont été passés en revue par Monsieur Franky Van MEZUI, juriste à l’OAPI, tandis que Madame TCHUENKAM SEUKAM Yacine, Conseil Agréé en PI a entretenu les uns et les autres sur le rôle et les services offerts par les Conseils aux entreprises, de la veille juridique au suivi du contentieux administratif, en passant par l’audit et la mise en place des stratégies d’exploitation commerciale des actifs de PI.
Les interrogations des participants concernant l’accès aux plateformes de vente des actifs de PI, la possibilité des titulaires de droits dans l'espace OAPI d’octroyer des licences à des partenaires hors de l’OAPI, ou encore le moyen de procéder au transfert de technologie ont abouti au partage, séance tenante, de liens internet utiles, d’adresses mails et de contacts téléphoniques dans le but d’approfondir les échanges et obtenir plus de conseils.
A la fin du séminaire, tous se sont accordés sur la nécessité de sensibiliser les établissements financiers et bancaires afin de mieux faire reconnaitre les titres de propriété intellectuelle comme faisant partie des actifs de l’entreprise. La réflexion sur les stratégies à mettre en place sur cette dernière question fera très certainement l’objet d’un prochain webinaire.

 

« Nous sommes une famille…nous devons travailler de concert et être plus performants afin de mieux satisfaire les usagers ».
C’est en ces termes que le Directeur général de l’OAPI Denis BOHOUSSOU s’est adressé ce mercredi 05 octobre 2022 aux mandataires agréés auprès de l’OAPI, au cours de la traditionnelle réunion annuelle avec la Direction générale. C’était en présence de Monsieur TOURE Serigne, Contrôleur financier, et du personnel des Directions opérationnelles de l’OAPI.
Cette rencontre périodique permet de discuter des difficultés rencontrées de part et d’autre, afin de procéder aux ajustements nécessaires permettant d’améliorer la qualité du service rendu aux usagers du système OAPI.
Par la voix de Maître Françoise EKANI, Présidente de l’Association des Mandataires agréés auprès de l’OAPI il a été question -entre autres- de l’amélioration des procédures de dépôt en ligne, de l’effectivité de l’accès à la base de données des marques de l’OAPI et de l’état d’avancement du Protocole de Propriété Intellectuelle en rapport avec la Zlecaf. (Zone de libre-échange continental africaine).
Du côté de l’OAPI, la régularisation, dans les délais indiqués des brevets déposés avec des mémoires provisoires, une meilleure connaissance par les mandataires des délais taxes et procédures du Traité de coopération en matière de brevets (PCT) pour les protections de brevet au niveau international, ainsi que d’autres aspects pratiques tels que le remplissage adéquat des formulaires de dépôt faisaient partie des points de préoccupation.
La réunion, organisée en mode hybride et également suivie par des Mandataires résidant hors du pays du siège ou n’ayant pas pu faire le déplacement, devrait aboutir à l’adoption, dans les délais les plus brefs, de solutions idoines apportant la résolution aux problèmes posés par les parties.

La cérémonie de clôture de l'atelier régional sur le développement de l'industrie semencière a été marquée par la signature de contrats d'accréditation de trois centres de recherche.
Denis BOHOUSSOU le Directeur général de l'OAPI a tour à tour paraphé les documents y relatifs avec chacun des responsables desdits centres, I'ISRA du Sénégal, INERA du Burkina Faso et le CNRA de Côte d'Ivoire.
Après l'IRAD au Cameroun, ces trois instituts de recherche sont désormais agréés comme centres de l'examen technique dit « examen DHS », qui est l'étape incontournable pour l'obtention auprès de l'OAPI d'une protection des nouvelles variétés végétales issues de la recherche.
Une agriculture performante comme le souligne Denis BOHOUSSOU, c'est d'abord une semence de qualité. En raison de cette constance, l´OAPI œuvre à capaciter les instituts de recherche agronomique afin de leur permettre de déterminer scientifiquement les semences de qualité pouvant renforcer le développement agricole, tout en veillant au respect de l'environnement.

Contrat d'accréditation signé entre l'OAPI et le CNRA
Contrat d'accréditation signé entre l'OAPI et le CNRA
Le DG de l'OAPI et le Directeur de  l'INERA
Le DG de l'OAPI et le Directeur de l'INERA
Signature du contrat d'accréditation entre l'OAPI et l'ISRA
Signature du contrat d'accréditation entre l'OAPI et l'ISRA
Signature du contrat d'accréditation entre l'OAPI et l'IRAD du Cameroun en présence du Ministre de l'Industrie
Signature du contrat d'accréditation entre l'OAPI et l'IRAD du Cameroun en présence du Ministre de l'Industrie

 

Page 2 sur 72
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. Cookie policy. I accept cookies from this site. Agree