Actualité

Actualité

 

 

Le 13 septembre 2019 sera célébré la journée africaine de la technologie et de la propriété intellectuelle
sous le thème : «propriété intellectuelle et changement climatique».

Le Siège de l ‘Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) abrite depuis ce 2 septembre 2019, l’atelier technique sur les outils développés dans le cadre du Réseau de la Propriété Intellectuelle de l’Union Européenne connu sous son acronyme anglais EUIPN. Pendant trois jours les Experts de l’Office de l’Union Européenne pour la Propriété Intellectuelle (EUIPO) et de l’OAPI vont échanger des informations concernant les pratiques communes en matière de marques et de dessins ou modèles, notamment sur l’utilisation des outils modernes tels que les plateformes et bases de données de recherche, de classification et d’information développés par l’EUIPO.

Dans son allocution d'ouverture, Denis BOHOUSSOU, Directeur général de l’OAPI a pris à son profit cette rencontre pour décliner la vision de la direction générale qui est de faire l’Organisation, un Office de Propriété Intellectuelle moderne et performant au service du développement de ses Etats membres.

La modernisation de l’infrastructure- notamment d’information - a-t-il relevé, s’inscrit comme une priorité dans l’optique d’améliorer les services en propriété industrielle rendus aux usagers.

La délégation de l'Union européenne (UE), représentée par Sébastien BERGEON, chargé d'affaires, a exprimé l'engagement et la mission que l'UE de contribuer de manière significative aux projets de l'OAPI. De son côté, Ignacio DE MEDRANO CABALLERO, chef du département de la coopération internationale de l'EUIPO a félicité l'OAPI - partenaire privilégié de l’EUIPO - pour le professionnalisme dont elle fait preuve depuis de nombreuses années en matière de propriété intellectuelle.

Cet atelier se déroule dans un contexte marqué par la signature, par l’EUIPO de plusieurs accords de partenariats, en Afrique, dans le cadre du Projet Panafricain sur la propriété Intellectuelle.

Ce lundi 02 septembre 2019 s’ouvre à Yaoundé au siège de l’OAPI, un atelier d’échanges de trois jours sur les outils développés dans le cadre du réseau de la propriété Intellectuelle de l’Union Européenne (EUIPN).

Il s’agit d’un atelier technique, organisé conjointement par l’OAPI et l’Office de l’Union Européenne de la Propriété Intellectuelle (EUIPO). Il permettra aux participants - le personnel des services techniques de l’OAPI et les experts de l’EUIPO - de partager des informations concernant les pratiques communes en matière de marques et de dessins ou modèles.

Les fruits de cette rencontre contribueront notamment à la mise en œuvre d’un système d’information stable et efficace grâce aux outils de traitement et de gestion de l’information développés par cette institution basée à Alicante en Espagne.

L’atelier se terminera par une évaluation et l’identification des activités à développer dans le cadre du futur « Projet panafricain sur la propriété Intellectuelle ». Il sera également question de définir les axes futurs en matière de coopération entre l’OAPI et l’EUIPO.

Dans le cadre du projet de renforcement et de promotion du système de protection des Obtentions Végétales (projet PPOV), une réunion d’échanges s’est ouverte ce lundi 26 août 2019 dans les locaux de l’OAPI. Prévue pour durer cinq jours, elle vise principalement à identifier les besoins de l’OAPI en matière d’examen de nouvelles variétés végétales et d’améliorer les performances de l’Organisation pour ce qui est du traitement des demandes de certificat d’enregistrement d’obtention végétale.

Présidée par Hamidou Koné, Directeur des Systèmes d’information et de la Publication, cette réunion de travail qui permettra l’évaluation du système de traitement des Obtentions Végétales de l’OAPI, connait la participation de deux experts : M. Jens WEGNER, Expert technique Espèces ornementales et fruitières de l’Office Communautaire de Variétés Végétales (OCVV) et Mme Hend MADHOUR, Expert de l'Union internationale pour la protection des obtentions végétales (UPOV).

Ces échanges vont s’achever par une formulation de propositions à l’attention de l’OAPI, de même qu’un atelier de restitution.

Page 7 sur 24
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. Cookie policy. I accept cookies from this site. Agree